isolation combles perdus
5 minutes min

Isolation des combles perdus et réglementation thermique

Respecter un haut niveau de performance pour l'isolation des combles à l'aide d'une laine de verre à souffler ou à dérouler, c’est l’assurance de faire des économies d’énergie et c'est aussi un gage de confort thermique et acoustique en toutes saisons. Sans oublier le dispositif des aides financières et fiscales qui reste toujours très avantageux pour le financement de travaux d’isolation en rénovation.

Réglementation thermique dans le neuf

513_6438_maison_saint-gobain_multiconfort_a_beaucouze_pres_d_angers_france_bd-1

L’isolation des combles dans les bâtiments neufs et résidentiels est régie aujourd’hui par la Réglementation Environnementale 2020 (ou RE2020) qui fixe le seuil de consommation maximale d'énergie en fonction de la zone d’habitation et qui pour ce faire, impose une forte performance thermique de l'enveloppe du bâtiment et place au premier plan la réduction de son empreinte carbone.

Depuis le 1er janvier 2022, tous les bâtiments neufs doivent respecter une consommation maximale d’énergie primaire de 50kWh/m2.an en moyenne et un impact carbone le plus faible possible. Pour ce faire, l’enveloppe du bâti (y compris les parois vitrées) se doit d'être à haute performance énergétique et les résistances thermiques mises en œuvre en parois opaques ne doivent pas être inférieures à R= 10 m2.K/Wen combles, R= 5 m2.K/W en murs et R= 4 m2.K/W en plancher bas pour tenir l'objectif de basse consommation d'énergie du projet.

 Parois opaques BBC 2012* RE2020**
Isolation combles R ≥ 8  R ≥ 10
Isolation murs R ≥ 4  R ≥ 5
Isolation plancher bas R ≥ 4  R ≥ 4


Valeurs de résistance thermique en m2.K/W
*    pour tout permis de construire déposé à compter du 1er janvier 2013
**  pour tout permis de construire déposé à compter du 1er janvier 2022

Pour tout savoir sur la RE 2020

Réglementation thermique pour les bâtiments existants

28806_3


La Règlementation Thermique sur l’Existant (arrêté du 3 mai 2007) a évolué dans le cadre de l'éradication des passoires thermiques voulue par les pouvoirs publics. Elle impose des valeurs de résistances thermiques minimales obligatoires à respecter dès lors qu'on réalise des travaux d'isolation thermique en rénovation énergétique du bâtiment.

La RTE dite globale concerne les bâtiments résidentiels et tertiaires dont la Surface Hors Oeuvre Nette (ou SHON) est supérieure à 1000 m2.

Pour les bâtiments résidentiels ou tertiaires de SHON inférieure à 1000 m2, hors rénovation globale, c'est la RT "par élément" qui s'applique. 

Ainsi, le R minimal réglementaire à mettre en œuvre pour l’isolation en rénovation des principales parois est :

  • R≥ 5.20 m2.K/W pour les combles perdus
  • R variant de 4 à 5.2 m².K/W pour les combles aménagés (pentes de toit inférieures à 60°C) selon la zone climatique où se situe le bien à isoler
  • R variant de 2.20 à 3.20 m2.K/W pour les murs donnant sur l'extérieur, selon la zone climatique où se situe le bien à isoler

Dans le cas d’un projet d’aménagement d’une nouvelle pièce habitable de plus de 5 m² dans un logement existant, il y a obligation à installer a minima une isolation des parois opaques conforme à la réglementation thermique dite « élément pas élément » (arrêté du 3 mai 2007).

Toutefois, ces valeurs n’étant que des valeurs minimales, pour rendre votre logement moins énergivore et réduire votre facture d’énergie de chauffage, n’hésitez pas à renforcer les résistances thermiques de l’isolation mise en œuvre. 
 

Les aides financières pour isoler des combles perdus

27955_3

Sachez que diverses aides financières et fiscales sont disponibles pour réaliser des travaux d'isolation à moindre coût, à la condition qu’ils soient réalisés par une entreprise RGE (fourniture et pose) dans une résidence principale. Les valeurs exigibles sont à minima R= 6 m².K/W en combles aménagés,  R= 7 m².K/W en combles perdus et R= 3.70 m2.K/W en murs donnant sur l'extérieur.
 
Parmi ces aides que vous pouvez proposer à vos clients, il y a les Certificats d’économies d’énergie (CEE), MaPrimeRénov’ ou encore l'Eco-prêt à taux zéro (ou Eco-PTZ). Pour étudier votre projet de rénovation et son financement, vous pouvez faire appel au service public dédié à l'information sur la rénovation France Rénov'.

Quelles sont les règles de l’art en matière d’isolation des combles

24309_3

L’isolation des combles perdus est régie par les Documents Techniques Unifiés édictant les prescriptions de mise en oeuvre des isolants : 
- DTU 45.10 pour l'isolation des combles aménagés ou perdus à l'aide de laines minérales en rouleaux ou en panneaux
- DTU 45.11 dit DTU Soufflage pour l'isolation des combles perdus à l'aide de laines minérales en vrac ou ouates de cellulose.

Pour en savoir plus sur ces documents de référence, cliquez ici.