2 minutes min

Toitures photovoltaïques : la solution Panotoit Tekfi 2

La solution Panotoit Tekfi 2 d’Isover est la réponse idéale face à l’obligation d’installer des dispositifs d’énergie renouvelable sur les toitures des bâtiments tertiaires. Le panneau isolant en laine de roche, en effet conçu pour recevoir des panneaux photovoltaïques, est également validé par Avis technique auprès des tenants de systèmes photovoltaïques.
 

Certifiés par Avis technique

Plus de 10 millions de mètres carrés ! C’est la surface de toitures plates en tôle d’acier nervuré (TAN) en France… soit un marché au fort potentiel pour la mise en place de la nouvelle solution Panotoit Tekfi 2 d’Isover en toiture des bâtiments tertiaires. 

Ce panneau isolant en laine de roche, mono densité, non revêtu, et de classe de compressibilité C, est qualifié pour recevoir les systèmes photovoltaïques validés par Avis technique auprès des tenants de systèmes photovoltaïques (Soprasolar, Dome Solar et EPC Solaire). Il répond ainsi aux besoins et évolutions réglementaires à l’heure où l’énergie photovoltaïque connaît à nouveau un contexte favorable en France. 

Un panneau aux qualités multiples

Panotoit Tekfi 2 est dédié aux toitures terrasses inaccessibles, qui nécessitent un entretien technique fréquent des équipements. Conçu en laine de roche, il affiche les qualités suivantes :

  • insensible aux conditions météorologiques 
  • excellente tenue dans le temps
  • parfaite stabilité dimensionnelle
  • bon comportement à l’eau (non hydrophile, inerte et imputrescible)

 

Panotoit Tekfi 2 possède bien entendu les performances thermique, acoustique et mécanique adéquates. En outre, il offre une sécurité incendie optimale Euroclasse A1 (incombustible) pour assure la sécurité des personnes et des bâtiments, notamment dans les ERP (établissements recevant du public).

 

Retour en force du photovoltaïque en France

Tx surface PV-toit

La loi Climat et Résilience (article L171-4 du code de la construction et de l’habitation) rend obligatoire la mise en place de dispositifs de production d’énergie renouvelable ou de végétalisation sur les toitures. Ils devront recouvrir les surfaces de toiture selon le calendrier suivant :

  • Depuis juillet 2023 :  30% de la surface totale de la toiture recouverte par du photovoltaïque ou du végétal
  • A partir de juillet 2026 : 40%
  • A partir de juillet 2027 : 50%

Bâtiments concernés : bâtiments tertiaires à toitures plates équipées de support en tôle d’acier nervuré (TAN), en béton ou en bois, tels que les commerces, les industries, les entrepôts, les hangars, les parcs de stationnement ou encore les bureaux… soit 50 000 m2 de toitures en France.