Peut-on ajouter un isolant sur une isolation existante en comble perdu ?
Il est possible, sous certaines conditions, de conserver un ancien isolant et de procéder à l'ajout d'une isolation complémentaire afin d'augmenter la performance énergétique d'un logement. 

En comble perdu, avant tous travaux, il faut s'assurer au préalable que le plancher existant peut supporter la charge d'une isolation complémentaire. Un calcul de portance peut être nécessaire selon le type de plancher, la nature et l'épaisseur d'isolant visées, et en particulier si l'on prévoit l'ajout d'un plancher au-dessus de l'isolant. Dans ce dernier cas, il est impératif de procéder à la pose d'un pare vapeur (type Stopvap Sd> 18 mètres) sur le plancher existant avant toute isolation. 

S'il s'agit d'un plafond en plaques de plâtre sous ossature métallique, on respecte les prescriptions du DTU 25.41 (déc. 2012) qui limite le poids de l'isolant/m2 selon le type d'ossature posée (simple ou double) et l'entraxe entre éléments d'ossature. 

Pour la mise en oeuvre, on s'assure au préalable que l'isolant existant recouvre bien l'ensemble de la surface de plancher et qu'il est toujours homogène : pas de dégradation par écrasement (stockage, passages pour entretien de la couverture ou de la vmc, etc.) ou par fuites dans la couverture. 

Si l'isolant existant est correctement posé et qu'il calfeutre bien l'ensemble de la surface, il constitue déjà un premier niveau d'isolation. 
La poussière présente en cas d'absence d'écran de sous toiture ne nuit pas à sa performance. 

La laine ajoutée en complément doit être une laine nue ou une laine en vrac, mise en oeuvre sans laisser de lame d'air entre l'isolant existant et la laine ajoutée. Si la laine achetée est revêtue d'un surfaçage kraft, il faut le lacérer à raison d'une dizaine de fentes de cutter/m2. Sa pose ne doit pas obstruer les ouvertures de ventilation lorsque celle-ci s'effectue par les rives basses de la couverture (en cas de dératèlement insuffisant, la mise en place de déflecteurs est nécessaire pour la pose d'une laine en vrac ; cf. CPT n°3693 - www.cstb.fr).

Dans la gamme Isover, les laines de gamme IBR vous permettent d'isoler vos combles perdus tant en neuf qu'en rénovation. 
Back to FAQ list