Hero Image
Brainstorm innovation
4 minutes min

La démarche d’éco-conception chez Isover

L’impact environnemental des produits manufacturés est aujourd’hui une priorité pour les industriels. Chez Saint-Gobain, cette notion est la pierre angulaire de tout lancement d’innovations. Qu’est-ce que recouvre l'éco-conception, comment est-elle appliquée et diffusée dans la manière de produire et sur l'ensemble du cycle de vie de nos produits ? Explications. 

Qu’est-ce que l’éco-conception ?

La norme ISO 14006 définit l’éco-conception comme une « approche méthodique qui prend en considération les aspects environnementaux du processus de conception et développement dans le but de réduire les impacts environnementaux négatifs tout au long du cycle de vie d’un produit ». 

L'objectif est de réduire les impacts environnementaux des produits tout au long de leur cycle de vie, en tenant compte de l'extraction des matières premières, la production, la distribution, l'utilisation et la fin de vie. 

Cette démarche adopte une vision globale et multi-critères, incluant les consommations de matières et d'énergie, les rejets dans les milieux naturels, ainsi que les effets sur le climat et la biodiversité.

L'éco-conception est appliquée par les entreprises et les institutions publiques, mais elle concerne également une large gamme d'intervenants tout au long de la production et de l'utilisation du produit, y compris les utilisateurs finaux ainsi que les acteurs de la récupération et du recyclage. Son essence réside dans l'analyse des liens entre les choix de conception d'un produit et leurs impacts sur l'utilisation des ressources et de l'énergie durant tout son cycle de vie.

L’éco-conception chez Isover

Chez Isover, cela fait plus de 10 ans que nous sommes engagés dans une démarche  d’éco-conception, par laquelle nous analysons l’impact de nos produits et solutions à chaque étape de leur cycle de vie, sur plus de 30 critères afin de réduire leur empreinte environnementale. Cette approche globale nous permet de nous assurer qu’en améliorant certains critères, d’autres ne sont pas dégradés.

Ce travail d’amélioration continue a engendré, depuis 2010*, la réduction de :

  • 33% nos consommations d’eau
  • 56% nos rejets d’eau
  • 27% nos émissions de CO2
  • 8% nos consommations en énergie
(source : données Gaïa de 2023 validée par le cabinet Deloitte)

L'évaluation de l’ensemble du cycle de vie de nos produits nous permet de fournir une représentation factuelle de leur impact environnemental et de mesurer et mettre en exergue les améliorations continues réalisées. Cette information est partagée sur notre site web isover.fr, sous la forme de Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES), téléchargeables sur chacune de nos fiches produit. Ces FDES sont validées par des vérificateurs habilités et indépendants et disponibles sur la base Inies.

Les principales étapes de notre démarche d’éco-conception

Démarche Eco-conception

 

  • Analyse de marché : Cette première étape consiste à analyser le marché et les objectifs de Saint-Gobain afin d'identifier les priorités en termes de durabilité. Cette analyse permet de comprendre le contexte dans lequel la solution sera lancée, y compris les besoins des clients, les tendances et les réglementations.
  • Définition des objectifs de durabilité : Sur la base des priorités identifiées lors de l'analyse de marché, l'équipe d'innovation définit des objectifs de durabilité spécifiques. Ces objectifs sont alignés avec les attentes croissantes du marché et la stratégie du groupe.
  • Idéation avec focus sur la durabilité : L'étape suivante est de concevoir de nouvelles solutions qui répondent non seulement aux objectifs de durabilité, mais aussi aux autres besoins du projet d'innovation. Cela implique de penser à des produits, des systèmes ou des services innovants qui ont une empreinte environnementale réduite et un impact positif sur la vie des gens.
  • Évaluation qualitative et quantitative : Après la phase d'idéation, l'approche Susi évalue les différentes options d'innovation par rapport aux objectifs définis. Cette évaluation se fait d'abord de manière qualitative, lorsque peu de données sont disponibles, puis quantitativement, lorsque des données plus précises sont accessibles. Cela permet de surveiller la réalisation des objectifs de durabilité tout au long des étapes de conception et de développement.
  • Lancement : Enfin, lors du lancement, l'objectif est de promouvoir la performance en matière de durabilité de la solution. Ceci est primordial pour différencier le produit sur le marché et pour communiquer efficacement sur ses avantages environnementaux.

Cette approche vise à minimiser l'empreinte environnementale des produits, systèmes ou services et à maximiser leur impact positif sur la planète et la vie des personnes.