webleads-tracker

Isolation des combles et écran de sous toiture
0

Guide de l'isolationIsolation des combles aménagés

Présence ou non d’un écran de sous toiture

La plupart des couvertures existantes ont été posées sans écran de sous toiture ou avec un écran bitumineux. Lors de la mise en œuvre d’une isolation en rampants et plafond de toiture, il est donc impératif de ménager une lame d’air ventilée de 2 cm minimum en sous face des liteaux portant la couverture (lame d'air ventilée et continue de l'égout jusqu’au faîtage). Il faut alors assurer le balayage de l'air par un système approprié : chatières en couverture avec écran de sous toiture discontinu dans le dernier tiers haut de la toiture ou système de ventilation intégré en faîtage (tuiles de sous-faîtage, closoir de faîtage).

En cas de rénovation récente de la couverture, un écran de sous toiture HPV peut avoir été installé. Dans ce cas, l’isolant peut être posé directement à son contact. Attention, en l'absence d'indication sur le caractère HPV de l'écran, on optera systématiquement pour la ventilation de la sous face de l’écran par une lame d'air continue de 2 cm d'épaisseur au minimum sous liteaux.

A savoir : 2 cm n’est qu’une valeur minimale pour les couvertures de petits éléments (ardoises, tuiles), en toiture zinc ou toiture de feuilles métalliques, la lame d’air minimale est de 4 cm. De même, il faut tenir compte de la reprise d’épaisseur éventuelle (ou foisonnement) des isolants afin de ne pas obturer partiellement cette lame d’air réglementaire. Hors présence d’un écran HPV, il est en effet primordial pour la pérennité de la structure d’assurer une ventilation suffisante en sous couverture. 

Evolution des règles de l’art, le CPT 3560-v2

Le Cahier des Prescriptions Techniques n°3560 du CSTB est le document de référence pour l’isolation des combles avec des isolants en laine minérale. En juin 2009, une deuxième version du CPT 3560 a apporté quelques exigences complémentaires, notamment l’obligation d’installer un écran de sous toiture HPV en neuf ou en cas de rénovation lourde (avec dépose de la couverture). Lors de la pose de l’écran de sous toiture, le couvreur doit s’assurer du respect des règles de l’art notamment pour la ventilation de la lame d’air sous la couverture selon les prescriptions de pose des Avis Techniques de mise en œuvre des écrans ou de leur homologation (écrans souples) ou du DTU Couverture, série 40 correspondant (écrans rigides).

Il existe trois grands types d’écrans de sous toiture :

  • Les écrans souples dits "respirants" ou HPV (à Haute Perméabilité à la Vapeur d’eau) :

Ces écrans de nouvelle génération laissent passer la vapeur d’eau supprimant ainsi tout risque de condensation dans la charpente. Associés au système d’isolation Vario Confort mettant en œuvre la membrane hygrorégulante Vario Duplex du côté chauffé de la paroi, l’isolant peut être posé directement à leur contact, sans ménager de lame d’air ventilée entre l’écran et l’isolant. En réfection complète de couverture comme en bâtiment neuf, le CPT 3560-v2 impose l’usage d’un écran de sous-toiture HPV sous Avis Technique ou homologation, qu’il s’agisse de combles perdus ou de combles aménagés. Un pare-vapeur indépendant et continu doit compléter l’isolation côté chauffé.

  • Les écrans souples classiques (synthétiques ou bitumineux non perméables à la vapeur d'eau) :

Ces écrans ne laissent absolument pas passer la vapeur d’eau. Il est donc obligatoire de ménager une lame d’air ventilée de 2 cm au minimum en sous-face de l'écran. Cette lame d'air réglementaire doit être continue depuis l'égout jusqu'au faîtage. Voici 2 options pour assurer la ventilation de cette lame d’air :

  1. soit l’écran est discontinu dans le dernier tiers haut de la toiture avec présence de chatières en couverture,
  2. soit la couverture comporte un dispositif de ventilation au niveau de sa ligne de faîte (closoirs ventilés, tuiles sous-faitières…) 
  • Les écrans rigides ou semi-rigides :

Pour ces écrans, une lame d’air ventilée de 2 cm au minimum doit être maintenue entre la sous face de l’écran et la surface de l’isolant. Cette lame d’air est continue de l’égout jusqu'au faîtage. La couverture doit comporter des systèmes de ventilation adaptés (écran discontinu dans le tiers supérieur de la toiture avec chatières en couverture, faîtage ventilé (sous-tuiles ou closoir de faîtage).

A noter que pour l’isolation des combles à base de produits en laine minérale, il est obligatoire de respecter à la fois les exigences du CPT 3560-v2 et celles du DTA Isolation des combles, document de référence précisant les conditions d’isolation des combles avec les isolants ISOVER. Pour en savoir plus sur ce document, rendez-vous sur l’article Isolation des combles et réglementation thermique.